Pour un environnement durable

Accueil > Notre chère voisine La Défense > Les projets de construction de La Défense > Tour Phare > tour phare communiqué de presse

tour phare communiqué de presse

jeudi 20 janvier 2011, par afe, Henry Chaillé

un projet désastreux pour la Défense, pour ses usagers et ses riverains
une tour inutile et nuisible
un chantier très pénible a vivre pour tous et des
des nuisances au quotidien pour tous

**La Tour Phare : un projet désastreux pour la Défense et ses riverains

Ce projet qui a obtenu un permis de construire en août 2010, de la part de la mairie de Puteaux a fait l’objet de 5 recours gracieux, tous rejetés. Motif de rejet : la Tour Phare est une Opération d’Intérêt National (OIN). Les Courbevoisiens, premières victimes des nuisances du chantier et potentiellement de cette implantation gigantesque, ont décidé de réagir en déposant un recours contentieux avec Association Village, au Tribunal Administratif de Cergy Pontoise, le 10 janvier dernier.

**Une Tour inutile et nuisible

Alors que la région parisienne compte déjà de nombreux mètres carrés inoccupés, la construction de cette Tour dans la zone déjà très dense de La Défense va accentuer la sur concentration de population et créer de nombreux problèmes pour ceux qui y travaillent, y étudient ou y résident.

Le choix d’implanter une tour de très grande hauteur dans cette zone est déjà en soi un véritable défi au bon sens. La Tour proposée par l’architecte américain Thom Mayne, reposera sur 3 piliers, enjambera les voies de la SNCF, du Tram et du RER et sera à l’aplomb du boulevard circulaire. Elle enjambera également la passerelle qui relie à l’heure actuelle le quartier résidentiel du Faubourg de l’Arche à la Défense. Elle est donc implantée dans une zone de très fort transit. Sa construction est un défi technique ; aucun chantier de cette ampleur n’ayant été réalisé en France, et dans de telles conditions. Les éléments à notre disposition, montrent pourtant que bien des zones d’ombre demeurent quant à la mise en place de ce chantier et aux précautions qui seront prises. De nombreuses difficultés semblent avoir été sous-estimées, à commencer par la durée de construction de la tour, évaluée à quatre ans (2012-2016).

**Un chantier très pénible à vivre pour tous !

La construction de la tour va nécessiter de grandes quantités de matériaux de construction qui devront être acheminés au pied des cinq grues que va compter le chantier. Rien que pour acheminer le béton de Nanterre, il faudra 8 000 camions toupies par an, qui vont faire des allers-retours à travers le quartier du Faubourg de l’Arche à longueur de journée. Ces camions (et autres engins de chantier) vont se rajouter à la circulation automobile, déjà très dense du boulevard circulaire et contribuer encore à la saturation de ces accès routiers. Ce chantier est concomitant à celui de la Tour AVA et à celui des tours Hermitage, ce qui aggravera également la situation dans Courbevoie.

La fréquentation des transports en commun sera également augmentée, alors que ces réseaux de transports (SNCF, RER, Tram) sont déjà saturés aux heures de pointe. Pour mémoire, la Cour des Comptes a épinglé dans son rapport du 17 novembre 2010, les transports ferroviaires régionaux en Ile de France. Alors que le trafic du Transilien a augmenté de plus de 24 % en 8 ans, les retards de plus de 5 minutes s’accumulent sur la ligne A ( 12,3% des trains). Il faudra attendre 2020 pour que l’offre commence à répondre aux besoins d’aujourd’hui.

Enfin la circulation piétonne sera également perturbée par la destruction de la passerelle qui relie le quartier du Faubourg de l’Arche à la Défense, contribuant à son enclavement. Il faudra faire des détours pour se rendre à son travail, à ses cours ou pour rentrer chez soi, ce qui allongera les temps de déplacements. Il faut aussi noter que la solution de remplacement de cette passerelle (construite récemment, après 10 ans d’attente !) n’est pas encore connue et qu’il y a des doutes sur le fait que ces solutions soient accessibles aux personnes à mobilité réduite : handicapés moteurs, parents avec poussettes. Nous nous interrogeons également sur sa capacité à absorber le même trafic.

La station de taxis de la place Carpeau sera supprimée pendant les travaux car il n’a pas été possible de lui trouver une place dans cet espace.

Enfin, le voisinage de ces énormes grues qui monteront les matériaux vont nécessiter (on le suppose) des périmètres de sécurité très importants ; de ce fait la circulation dans le secteur sera difficile même pour les piétons. On ne peut s’empêcher d’évoquer des accidents potentiels liés à la chute d’objets depuis les grues ou les échafaudages, sur les voies du boulevard circulaire ou sur la dalle du Parvis, ou même la simple chute de glace les jours de grand froid (problème rencontré cet hiver aux abords de la toute nouvelle tour T1 qui abrite GDF Suez et a nécessité en urgence la délimitation d’un périmètre de sécurité en décembre).

A ces difficultés se rajoutent le bruit et la poussière occasionnés par le chantier, ce qui ne va pas faciliter la concentration et le bien être au travail que ce soit pour les salariés des tours environnantes ou pour les étudiants de l’Université Léonard de Vinci ou de l’ESSEC (installé au CNIT).

Le chantier est censé respecter un cahier des charges des faibles nuisances mais bien peu d’engagements semblent tenables, et ces belles promesses pèseront peu quand le chantier commencera (inévitablement) à prendre du retard.

Le sous-sol, déjà très excavé, va être soumis à de fortes pressions du fait du poids de cette tour, et des tassements de terrain ne sont pas à exclure.

**La Tour Phare créera des nuisances au quotidien pour tous

La Tour Phare accueillera à terme 8 000 salariés. Avec la tour T1 déjà construite et la tour AVA, le secteur comptera donc 15 000 salariés supplémentaires, soit autant que la population du quartier du Faubourg de l’Arche. Or les offres de transport n’auront guère évolué à l’horizon de 2016, date supposée, de livraison de la tour.
On voit mal comment ces personnes se rendront sur leur lieu de travail, même si une partie est censé arriver à vélo …Il n’y aura de toute façon que 100 places de parking.

Pour les piétons, obligés de passer sous la tour Phare, la situation ne sera guère plus plaisante, car des vents tourbillonnants violents vont se développer, la vitesse des vents dans le secteur va augmenter (la vitesse des vents est déjà trop élevée au regard des normes de confort). Cela contribuera au vieillissement prématuré des façades des immeubles environnants. Des bris et des chutes de panneaux de revêtements ne sont pas à exclure (le problème est déjà connu, cf. filets le long des façades du Triangle de l’Arche, réfection des façades de la Grande Arche en cours). Il sera donc dangereux de passer dans ces endroits.

Au-delà de ce problème, l’ensoleillement sera également en forte régression. La tour apportera une ombre tournante sur plus d’un kilomètre. Le quartier du Faubourg de l’Arche en sera affecté, ce qui a été volontairement ignoré dans les documents fournis pour la demande de permis de construire.

Enfin, cette tour qui se veut HQE, va également apporter son lot de nuisances à l’environnement. Des éoliennes de 14 mètres de haut, ont été prévues sur le toit, pour pouvoir refroidir ce monstre qui va être chauffé par le soleil. Des tours aéro-réfrigérantes de grandes capacités sont nécessaires. On peut s’interroger à juste titre sur les conditions de maintenance de ces équipements. Comment s’assurer que les hélices des 20 éoliennes ne tomberont pas par grand vent sur les voies de circulation et les chaussées (elles seront implantées à plus de 300 mètres de haut). Une maintenance laxiste des équipements peut également permettre la diffusion de la légionellose dans les environs. Par ailleurs, les modalités d’intervention des pompiers en cas d’incendie dans la tour sont mal connues. Il ne pourra être procédé à une évacuation des personnes par le toit du fait de la présence des éoliennes…

Tour de grande hauteur rime aussi avec risque d’attentat terroriste, le 11 septembre n’est pas si loin et les leçons de ce drame n’ont pas été retenues. Une tour de 300 mètre est une cible idéale pour une attaque aérienne. La Tour Phare offrira également aux terroristes des possibilités de destruction par le bas, puisque des camions (par exemple chargés d’explosifs) pourraient circuler en dessous…et se briser contre ses piles.

Toutes ces raisons, nous ont poussés à agir et à nous mobiliser contre ce projet.

Notre recours contentieux, porté par Association Village, et confié à Maître Sébastien Le Briéro :

  • réfute l’intérêt de ce projet dit Opération d’Intérêt National.
  • Dénonce les insuffisances substantielles de l’étude d’impact
  • Met en lumière la violation du principe de précaution

Notre site Web : http://latourphare.e-monsite.com

Contacts presse
Henry Chaillié, représentant des habitants du Faubourg de l’Arche, dit « Défense du Faubourg »
Mail : tourphare.faubourgarche@gmail.com
André Fessy, président d’Association Village
www.associationvillage.fr

Messages

  • association village de courbevoie ou comment freiner voire mettre un bâton dans les roues du développement économique.
    partout on construit des tours à barcelone madrid à londres new york tokyo cad les rivales directes de paris.
    les entreprises qui veulent s’installer en ile de france souhaitent le faire à la defense si on les en empeche elles partent pour les villes citées au dessus, elles ne sinstalleront ni en seine st denis ni dans les villes nouvelles.
    jen ai marre de ces associations qui dune part ralent a cause du chomage persistant et qui de lautre coté attitude contradictoire refusent tout investissement pour accroitre le rayonnement de notre capitale.
    esprit de critique, pseudos problemes de riches car nous sommes dans le 92, lorsque en afrique les gens mettent des journées à trouver à boire et a manger dans le 92 on ose se plaindre pour de.....l’ombre à venir, une honte dans toute sa splendeur egoistes irresponsables.
    vous naimez pas larchitecture les tours alors installez-vous dans la machine à remonter le temps de wells pour quelles pour transportent à lepoque du paris de haussmann.
    on nne gagne pas uné economie des marchés en se pamant devant de bonnes vieilles valses viennoises mais en regardant dans le futur avec de l’ambition, qualité dont vous etes totalement depourvus.
    benoit artisan platrier du92.

    • ** tour phare communiqué de presse **
      Réponse de Christian d’Association Village à Benoit artisan plâtrier du 92.

      Monsieur, quand on se permet d’être agressif, voire diffamant, dans un commentaire sur un article, on s’efforce d’être renseigné, et, d’autre part, on évite de déplacer le débat sur une problématique africaine très facile pour faire preuve de moralisme, mais totalement étrangère au sujet. Cela étant, je veux répondre point par point à votre prose ;

      Sachez que contrairement à vos assertions, Association Village n’a jamais été opposée à la construction de tours. Au contraire, elle souhaite la valorisation de La Défense et en accompagne le développement depuis plus de 20 ans. Elle a étudié la plupart des projets de tours (construction ou rénovation) en travaillant sur les cahiers des charges et les réalisations. Si vous vous étiez renseigné, vous auriez constaté que la tour Phare est la première pour laquelle nous demandons un déplacement du site d’implantation, à gauche de la Grande Arche en lieu et place de la Tour Signal que devait construire Jean Nouvel mais qui n’a pas trouvé de financement ;
      Apprenez également qu’il n’y a jamais eu autant de surfaces de bureaux disponibles sur la Défense. En effet, les sociétés boudent le site en raison de ses coûts trop élevés et préfèrent réinvestir Paris intra muros où les proches banlieues telles Levallois, Boulogne... Aujourd’hui, la construction de la tour Phare n’est gagée par aucune arrivée de société ni aucun nouvel emploi, elle est avant tout une opération de prestige pour l’Etat, en remplacement de la tour Signal, et, accessoirement une opportunité financière pour Unibail ;
      Je ne peux laisser sans commentaire l’attaque primaire à l’encontre de notre association qui relève quasiment de la calomnie. De quel droit osez vous dire que Association Village ‘‘ refuse tout investissement pour accroitre le rayonnement de notre capitale. esprit de critique, pseudos problemes de riches car nous sommes dans le 92, lorsque en afrique les gens mettent des journées à trouver à boire et a manger dans le 92 on ose se plaindre pour de…..l’ombre à venir, une honte dans toute sa splendeur egoistes irresponsables’’. Le stratagème est grossier qui tend à faire croire que l’association ne défend que ses « petits » intérêts. Renseignez vous et vous verrez que la quasi-totalité des remarques et propositions faites par Association Village visent à ne pas dégrader encore plus la vie des usagers réguliers de la Défense. Pour qui est du projet de Tour Phare, en l’état actuel, il va représenter une galère de cinq ans en circulation pédestre entre transports en commun et lieux de travail, en circulation automobile qui va se trouver quotidiennement augmentée d’une noria de 60 bétonnières, en stationnement pour lequel rien n’a été prévu… Quant à l’ombre incriminée, elle concerne tout de même la grande majorité des 18 000 habitants du faubourg de l’Arche qui, du jour au lendemain, perdront la TOTALITE de l’ensoleillement de leurs logements alors qu’en déplaçant la tour d’une centaine de mètres on règle totalement le problème.

      Je conclurai sans commenter la fin de vos remarques qui relèvent d’une attaque en règle contre un système que notre modeste association n’a ni le pouvoir ni l’objet de changer.

      Sachez que vous avez blessé de modestes adhérents d’Association Village qui consacrent la majorité de leur temps libre au suivi de ces dossiers très consommateurs de temps et d’énergie. Si d’aventure vous décidiez de reformuler votre prose acide, rappelez vous que Association Village se soucie avant tout de maintenir des conditions de vie et de travail viables pour tous les familiers de la Défense et, que dans ce dossier, sa demande n’a jamais été d’empêcher de construire une tour, mais de la construire mieux, à un meilleur endroit avec un maximum de respect des législations environnementales.

    • BRAVO, Christian. C’est la réponse qu’il méritait !!
      Michael

    • Monsieur,

      Apparemment vous ignorez que nous vivons dans une démocratie. Et que dans une démocratie on travaille avec le peuple, .... économie du marché ou pas. Rien ne se fait sans l’appui du peuple. Le dernier exemple en date est celui de la révolte du peuple tunisien, même si ça leur a pris 23 ans.

      Les politiques, tout comme vous, n’ont toujours pas compris que faire des choses à leur tête mène droit à la catastrophe économique et politique.

      Donc au lieu de vous plâtrer derrière vos murs et de continuer à porter des oeillères allez discuter un peu avec les habitants de l’Arche afin de mieux comprendre ce qui va se passer si jamais cette tour est construite.

      L’éducation est à la base de tout dans une société ......

      De plus vous feriez mieux de vous abstenir de critiquer l’Association Village qui a un passé plus que noble et dont tous les membres anciens et nouveaux sont fiers. Et, quant à son travail actuel, tout Courbevoie ainsi que les villes voisines reconnaissent son honnetêté à vouloir aboutir à une société plus juste, une société qui n’est pas exploitée par des promoteurs et par des politiques qui ne pensent qu’à se faire de l’argent . Vous semblez, selon moi faire partie des gens qui disent "après moi le déluge". Être arrogant et mauvais juge de vous ménera à rien.

    • association ou pas la tour phare se fera, avec un peu de retard sans doute mais elle se fera.alors vous perdez votre temps.et pleurer pour de l’ombre à venir on voit bien que vous vivez trop bien dans vos logements à 6000 euros le m2.vous savez ce que c’est un probleme fondamental ou la pyramide de maslow ? le français est raleur revendicatif il ne sait faire que ca.c’est un probleme l’ombre ? quelle honte ! les francais sont de gros enfants gatés le monde entier laffirme surtout apres les greves pour les retraites.ils ne savent pas ce que ca veut dire "de vrais problemes de base".des egoistes.

    • Cher Monsieur,

      .... Honte de quoi je me le demande .... vous ne dites rien aux sujet des promotteurs qui s’en mettent pleins les poches et disparaissent dans la nature une fois le travail terminé... Etes-vous par hasard l’avocat du diable ?Le français est râleur, dites-vous ... mais en ce moment sur ce forum c’est vous, précisément, qui est le râleur de service ... et en ce qui concerne les retraites ... vous parlez de sujets qui ne concernent pas le travail de notre Association Village ...

      Revenons, donc, à nos moutons ... et je vous conseille d’aller prendre une tasse de thé et de vous calmer. Les feuilles de thé ont des vertus relaxantes pour des gens comme vous qui veulent aller plus vite que la musique ... car, cher monsieur, peut-être vous ne savez pas qu’à Boulogne le permis de construire de la fondation LVMH (le richissime Bernard Arnoult) a été annulé après un recours des riverains ... M. Arnoult avait même la Ville qui approuvait son projet, mais comme je vous le disais hier le peuple n’en voulait pas afin de "vouloir protéger [le bois] contre ce projet de bétonisation] Libération lundi 24 janvier 2011 Culture p31 colonnes 3 et 4.

    • c’est un hors sujet mr riiccioli mais on voit bien que les riverains ne sont pas perspicaces et sont plus préoccupés par leurs intérets personnels que ceux collectifs et globaux pour leur commune. la fondation lvmh aurait apporté une grande notoriété à boulogne-ile seguin et un espace vert n’apporte rien dans ce domaine et nattire pas le monde entier.sinon sachez que lile seguin etait a nu totalement.les riverains les autochtones sont enlisés dans leur immobilisme profond sont contre la modernité le futur et l’ambition.dun coté on rale a cause du chomage et du "on fait rien" et après lorsqu’un projet doit etre réalisé on vote contre on le bloque.les gens sont responsables de la chientlit.quant à la democratie participative elle est plus destructrice que benefique à leconomie et au modernisme.dubai est moderne un exemple car la-bas les gens laissent travailler les entreprises pas comme chez nous.

    • LVMH aurait amené du béton ....c’est beau une ville entièrement bétonnée.... la modernité n’est pas toujours bien .... pour avoir du moderne il faut casser du vieux ... et lorsqu’on casse du vieux la mémoire de l’endroit dispraît à jamais et on se console en faisant des expositions d’anciennes photos etc .... un mouchoir, s’il vous plaît ...

      Quant à Dubai ... elle était bien au bord de la banqueroute il ya quelques années et a été sauvé in extremis. Vous choisissez de très bons exemples. Pourquoi n’allez-vous pas vivre là-bas ? ... vous pourrez travailler 20 heures par jour (ils ont de puissantes lumières pour la nuit) sans prendre de retraite et avoir et être entouré des grattes-ciel comme voisins ... une belle perspective pour une vie heureuse ... l’Eldorado, quoi !

    • Ce qui me frappe en France et particulièrement à Paris, c’est que TOUTE nouveauté, modernité est systématiquement dénigrée...
      La Fameuse tour "Phare" n’échappe pas à ce laminage, en autre, au travers de votre association.
      Autant je peux comprendre vos craintes et votre concerne sur ce projet, autant je ne comprends pas votre haine sur ce projet là en particulier et pas un autre, voir même les autres...
      En effet, la tour Phare a cela pour elle, qu’elle est un VRAI projet d’architecture, comme notre pays n’en a quasiment jamais connu... Et cet ouvrage permettrait à Paris de figurer dans les ouvrages d’architectures d’aujourd’hui, ce qui ne l’est plus depuis... Heu... Belle lurette...
      Alors pourquoi ne pas célébrer cette nouvelle construction, et plutôt vous acharner et passer vos nerfs et avoir une véritable action sur tous les pâtés de béton dont la défense s’entoure et qui vous entoure ?
      Il est toujours incroyable de voir que TOUS se lève dés qu’une nouveauté arrive et amène une certaine actualité à la ville (aux villes), mais que personne ne se lève contre les bouses de bétons qui enlaidisse nos points de vue urbain ?
      Il en a été ainsi pour la Tour Eiffel...
      Mais aussi pour le centre Georges Pompidou (dernière construction à véritablement compté à Paris)...
      Mais par contre je ne me souviens d’aucune opposition à la construction du quartier de l’horloge, de la place des Fêtes, ni même aucunes objections aux constructions aux allures d’une région tiers-mondistes qui se la pète en pseudo modernité dans les nouveaux quartiers de la zac Austerlitz, du Val de Seine et des constructions qui encercle le Stade de France, qui envahissent l’arrière de la Grande Arche et se multiplie comme une moisissure un peu partout ?
      Combien se sont élevé contre la restauration poubelle au coût exorbitant de la faculté de Jussieu ? Que dire de cette monstrueuse tour verdâtre de Jussieu
      qui plombe le ciel de Paris ?
      Et même d’avoir si peur de la nouveauté en célébrant le plus médiocre des projet pour les Halles en plein cœur de Paris ?
      Pourquoi votre action ne condamne et ne lute pas en premier lieu contre cette dégénérescence urbaine ?
      Savez-vous qu’il a fallu attendre près d’une siècle pour qu’une construction de grande hauteur puisse enfin voir le jour, sans que l’on ai une impression de gène et de honte ? (La tour EDF par l’architecte américain Pei)
      La Défense est un endroit de tours, c’est un fait. Des villes du monde entier vivent et vivent très bien avec des tours (New-York, Tokyo, Bangkok...)
      Si cet endroit veut exister au yeux du monde et des affaires, la Défense se doit d’être à la pointe de toute les audaces ! Sinon ? Et bien le plus grand centre d’affaires d’Europe se déplacera ailleurs (Londres, Francfort, Varsovie...), le quartier s’étiolera, et deviendra une poubelle mal aimée et mal entretenue... C’est déjà la réputation que la Défense a jusqu’à présent, et c’est justement par ces nouveaux projets qu’elle essaye de s’en sortir...
      Je trouve donc vos réactions vraiment incompréhensives, peu constructives et illustre bien l’état de délabrement culturel de notre pays, c’est tout simplement navrant !

  • Ce que ne comprennent pas nos élus à la solde des promoteurs, c’est que cette vision harchaïque de l’empilage des masses fait partie du passé.
    Les moyens de communication et de travail collaboratif permettent de travailler en tout lieu, à toute heure et de n’importe quel terminal.
    Pourquoi passer des heures dans des transports saturés alors que vous pouvez bosser en télétravail ou sur des sites déportés ?
    IBM a troqué sa vieille tour délabrée à La Défense pour des bureaux étendus à visage humain à Bois Colombes, et favorise le télétravail.
    L’ère de l’élevage en batteries ne s’inscrit pas dans la modernité. L’avenir est au développement de l’humain.
    Les Français ont un train de retard dans cette nouvelle conception de l’entreprise, à l’instar de SFR qui va empiler ses salariés dans une tour du 93. A quand des suicides ou immolation à la FT ?
    La Tour Phare se construira et ne se remplira pas... Les entreprises qui s’y installeront seront celles qui feront déjà partie du passé. Ne voyez vous pas que ces tours sont à l’image du Capitalisme et de l’ultra-libéralisme ?
    Plus personne n’en veut mais tout le monde le subit...